Apprentie Manager des Relations Publiques

« Ceci est ton espace vital, ceci est mon espace vital. Tu n’envahis pas mon espace, je n’envahis pas ton espace » (Dirty Dancing)

Cet article est une mise en garde à destination de toutes les femmes, tous les futurs parents… On vous dit toujours à quel point parent va être génial… et c’est vrai, mais vous a-t-on déjà parlé de votre promotion au statut de Manager des Relations Publiques de votre enfant ? Laissez- moi vous raconter ma descente aux enfers ma découverte de ce monde impitoyable.

Avant j’étais une jeune femme, je marchais dans la rue tranquillement… aller d’un endroit à un autre était assez simple, je pouvais planifier mes temps de déplacements et arriver à l’heure à coup sûr à mes rendez-vous… Mais ça, c’était avant !

Acte 1 : le Bal des Débutantes

Il y a eu une phase transitoire… une phase que je n’ai pas identifiée tout de suite comme LE tournant de ma vie… en tout cas pas à ce niveau ! Vous l’aurez compris : j’ai été enceinte. Oui ENCEINTE. Lorsque mon ventre a commencé à vraiment s’arrondir, j’ai été tout d’abord agréablement surprise que de parfaits inconnus me demandent « c’est pour quand ?», « Garçon ou fille ? », « C’est votre premier ? »… J’ai répondu gentiment, poliment, avec le sourire.

Plus mon ventre s’arrondissait, plus les questions se multipliaient : « Vous accouchez où ? Sage-femme ? Vous pensez allaiter ? » Dans les transports, les files d’attente, et parfois dans la rue… Oui, forcément, j’ai accouché aux beaux jours donc en t-shirt ou robe, le bidou de 8 mois se voit bien !

Et puis un jour, un cap a été franchi : sortie de nulle part, une main a touché MON ventre ! Pas par erreur, pas rapidement, pas de « bonjour » juste « Oh une femme enceinte ça porte bonheur ! » euh what ???! Je suis restée scotchée… Pas eu le temps de réagir qu’elle avait déjà disparu…

Acte 2 : le Community Manager

Et puis j’ai accouché, je me suis dit que tout cela était derrière moi, que cela était un incident isolé, que j’avais dû tomber sur LA folle du coin… mais non, c’est collectif…

Petit florilège des incidents impliquant Piou :
1/ Je le porte en écharpe, un homme me croise et lui caresse la joue… Je lui ai hurlé dessus. Il me répond qu’il a des enfants, de ne pas m’inquiéter… #lerapport ?! Je ne te connais pas, où ont traîné tes mains avant de toucher mon fils ?

2/ Je suis chez moi avec quelques invités, il réclame le sein, je m’éloigne et lorsque je reviens, on me dit de faire attention avec l’allaitement, qu’il va prendre l’habitude de trop manger -_-

3/ Je l’amène au manège, la caissière me dit que si je ne le force pas à articuler, il ne parlera jamais bien… MAIS DE QUOI JE ME MÊLE ??? Il a un an certes, il est grand mais ne pas bien articuler à un an n’implique pas des rendez-vous chez l’orthophoniste, si ?

4/ Je me ballade avec Piou depuis un moment, il fatigue. Je le remets dans la poussette et je croise une dame qui se penche vers lui et lui dit « Bah alors paresseux, à ton âge on peut marcher »… RESPIRE… REEEEEEEEESPIIIIIIRE. J’ai la chance que mon enfant ne soit pas atteint d’un problème de développement mais qu’en savait cette femme ? RIEN !

5/ On se ballade, une femme fait demi-tour et lui offre un petit jouet de menu enfant dont sa fille ne veut pas car elle est trop grande. C’est adorable… ok… mais on peut me demander mon avis avant de coller un jouet dans la main de mon fils alors que JE NE TE CONNAIS PAS !

Je ne vous raconterai pas le nombre de fois où des gens se sont arrêtés pour toucher ses cheveux, là, comme ça…

Acte 3 : Gestion des Relations Publiques

Alors oui, il a une bonne tête, il est très sociable, il est grand pour son âge mais c’est une personne pas un animal de compagnie !

On respecte un minimum les bébés et on remballe ses conseils à deux balles d’éducation, ses a priori, ses préjugés, ses superstitions… je respire, je me calme.

On chausse son plus beau sourire et on aiguise ses réflexes… On dégaine son bras pour bloquer les caresses indésirables, on développe la vitesse d’une lionne et la grâce de la gazelle pour dire « TU NE TOUCHES PAS A MON BEBE, OKAY ? »

baby bodyguard

Bon ok, dans la vraie vie ça ne se fait pas… alors je vous livre là en exclu mon excuse qui marche à tous les coups : « Je suis désolée il est malade, un mélange de gastro et grippe depuis 3 semaines, on n’en sort pas… »
Normalement en prenant un air fatigué et avec une larme au coin de l’œil, c’est crédible… La main se fige… bébé est sauf 😉

Et vous, êtes-vous aussi tombées dans le domaine public ?!

ArticlepubliéSobusygirls

© Dansmonnid, 2013-2014.

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Shadow dit :

    Rhoooooo je me suis bien reconnue dans certains cas, je pensais faire discrètos pour éviter les gens qui touchent un peu trop et finalement une personne que j’ai fréquentée un peu plus me l’a dit un jour en discutant de sa grossesse et aussi du fait qu’elle n’aimait pas ça que ma réaction à été directe….réflexe réflexe!

  2. mkmd2811 dit :

    merci pour l’excuse! je la garde dans un coin de ma tête pour le jour ou j’aurai un enfant! dans trèèèèès longtemps!!lol

    1. Dans mon nid dit :

      Peut être que « les gens » auront du bon sens d’ici là 😉

  3. J’adore! 🙂 Quand j’étais enceinte un ami à qui j’avais parlé des touchages de ventre intempestifs m’avait suggéré de me faire faire un t-shirt avec « touche à ton c… » écrit dessus. J’ai pas osé mais parfois ce serait tentant 😉 Quant aux gens qui touchent les bébés ça m’exaspère!! A chaque fois quand on rentre je lave bien précautionneusement la partie concernée.

    1. Dans mon nid dit :

      oui… j’ai souvent des cotons et une bouteille d’eau à portée de main, « au cas où » 😉
      Le t-shirt… peut-être que j’oserai pour bébé 2 ! Je te dirai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s