« Destined to Witness: Growing Up Black in Nazi Germany » Hans-Jürgen Massaquoi

Je ne sais plus pourquoi j’ai acheté ce livre. Je sais que je l’ai acheté, que ce n’est pas un cadeau mais les circonstances sont floues… (vieillesse quand tu nous tiens !)
Je lis peu, voire pas, de biographies mais celle ci a réellement attiré mon attention dès le titre. Je n’avais pas lu le résumé… je lis rarement les résumés. J’achète les livres comme certaines achètent des chaussures : à l’impulsion !

Il s’agit d’une autobiographie. L’auteur est décédé le 19 janvier 2013. On sait donc qu’il survit à la Guerre, ce qui lève un certain poids lié à ce type de lecture.

Pour l’histoire… imaginez-vous être né en 1926, et fils d’une Allemande et du fils du Consul Général du Liberia, à Hambourg.
Ce livre parle certes de l’enfance d’un noir sous l’occupation Nazie mais aussi de la vie en Allemagne à cette époque.
Il m’a permis de réaliser plusieurs choses notamment que l’on parle peu de la vision qu’ont les Allemands de l’ascension des Nazis, des changements que cela a apportés dans leur quotidien avant, pendant et après la Seconde Guerre Mondiale.

On y apprend notamment que les métisses n’étaient pas aussi rares que l’on pourrait le supposer en Allemagne à cette époque.

Le titre laisse supposer que le livre traite uniquement de ce passage de sa vie mais en réalité, H. J. Massaquoï a émigré aux Etats-Unis suite à la Seconde Guerre Mondiale. Il a donc connu la ségrégation et a servi dans l’armée américaine.

J’ai choisi de vous parler de ce livre car il est un témoignage d’une époque, que l’on « connaît » sans nécessairement l’avoir vécue. Un ancien professeur m’avait dit que seul les vainqueurs écrivent l’Histoire bien qu’il y en ait toujours deux facettes. Cette autobiographie permet d’avoir un aperçu des deux facettes.

Et là cher lecteur… je t’apprends que ce livre existe en allemand, anglais et italien. Je n’ai pas trouvé d’information quant à une version française existante ou à venir et je n’ai pas réussi à joindre la maison d’Edition de ce livre pour obtenir l’information.

Ce livre étant à ce jour celui qui m’a le plus marquée, je suis régulièrement l’activité qui y est liée car je ne désespère pas de l’offrir à certains de mes proches férus d’Histoire. Si une version française paraît, je relaierai bien sûr l’information.

Si votre niveau d’anglais, allemand ou italien vous le permet, je vous invite sincèrement à faire l’acquisition de cette autobiographie et de partager avec moi votre ressenti.

Une adaptation sous forme de téléfilm existe sous le titre de la version allemande de l’autobiographie  » Neger, Neger, Schornsteinfeger » (2006) (clic). Peut être en trouverez-vous une version doublée ou sous-titrée en français.

Résumé de l’éditeur :

This is a story of the unexpected. In Destined to Witness, Hans Massaquoi has crafted a beautifully rendered memoir — an astonishing true tale of how he came of age as a black child in Nazi Germany. The son of a prominent African and a German nurse, Hans remained behind with his mother when Hitler came to power, due to concerns about his fragile health, after his father returned to Liberia. Like other German boys, Hans went to school; like other German boys, he swiftly fell under the Fuhrer’s spell. So he was crushed to learn that, as a black child, he was ineligible for the Hitler Youth. His path to a secondary education and an eventual profession was blocked. He now lived in fear that, at any moment, he might hear the Gestapo banging on the door — or Allied bombs falling on his home. Ironic,, moving, and deeply human, Massaquoi’s account of this lonely struggle for survival brims with courage and intelligence.

Traduction proposée :

Ceci est une histoire inattendue. Dans « Destiné à témoigner », Hans Massaquoi a rédigé une magnifique autobiographie — une histoire vraie et étonnante de comment un enfant noir a été amené à grandir en Allemagne Nazie. Fils d’un Africain en vue et d’une infirmière Allemande, Hans restera en Allemagne lorsque Hitler arriva au pouvoir, du fait d’inquiétudes quant à sa santé fragile, après le retour de son père au Liberia. Comme d’autres garçons Allemands, Hans alla à l’école ; comme les autres garçons Allemands, il est rapidement tombé sous le charme du Fuhrer. Il a ainsi été brisé d’apprendre, qu’en tant qu’enfant noir, il était inéligible aux Jeunesses hitlériennes. Son évolution vers le Secondaire et un éventuel métier ont ainsi été bloqués. Il vit désormais dans la peur, à chaque instant, d’entendre la Gestapo frapper à la porte — ou que des bombes Alliées tombent sur sa maison. Ironique, touchant et profondément humain, le récit de Massaquoi de cette lutte solitaire pour la survie qui lui donne courage et intelligence.

Source photo et résumé de l’éditeur : Amazon.fr

Destined to witness

© Dansmonnid, 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s