Working Mum versus Mère au Foyer

Pourquoi de l’anglais versus du français ? C’est intentionnel, un peu un choc des cultures, deux mondes qui ne se comprennent pas mais qui, du fait de la mondialisation (dans le contexte,  la socialisation), doivent apprendre à avancer ensemble.

Je vais le dire haut et fort comme cela les choses seront claires : CE N’EST PAS PAREIL ! C’est différent comme le Norvégien et le Suédois, tu crois que c’est pareil… mais pas du tout !

Oui… j’ose !

C’est différent comme travailler et rentrer tous les soirs est différent de travailler avec des placements une semaine sur deux.
Donc là, chaque camp saisit son clavier et s’apprête à m’expliquer que :
a/ « je passe moins de temps avec eux mais il est de qualité ! »
ou b/ « Je suis mère au foyer mais ce n’est pas pour cela que je ne travaille pas ! »

Respirez… tout va bien ! Aucune version n’est la meilleure ou la « moins pire ». Nous faisons toutes de notre mieux.

Et finalement, cette guerre sans fin est à l’image de notre société qui reproche aux femmes qui travaillent :
* de ne pas assez s’investir dans leur travail (oui, certains employeurs assimilent encore et toujours enfants avec panne d’ambition et d’investissement)
* de prendre trop de jours enfants malades ou autre absence pour cause de grève
* de ne pas être assez présente dans l’éducation de leur enfant et s’en remettre à « un(e) autre »
* de pas être des super women qui cuisinent, font le ménage, s’impliquent dans leur travail sans frôler le burn out et oser le dire
* d’avoir évolué et d’aspirer à des responsabilités, des évolutions, du renouveau dans leur travail.

work from home mom Working Mum versus Mère au Foyer

Ne vous inquiétez pas, les mères au foyer ne sont pas en reste puisque improductives, elles sont des fardeaux pour la société qui les entretient via la Caisse d’Allocations Familiales comme en atteste les statuts Facebook un peu trop florissants à mon goût.

Chères amies… réfléchissez bien, est-ce la même chose de travailler à son compte ou dans une entreprise très hiérarchisée ? NON mais au final, chacune à votre façon vous prenez un risque.

Est-ce la même chose d’être en congé maternité que mère au foyer ? NON mais lorsque vous êtes chez vous… est-ce que vous traînez en jogging toute la journée ou vous vous occupez de vos enfants en plus de la maison et autre logistique ?

Tout comme certaines travaillent par nécessité, d’autres n’ont pas eu d’autre choix que d’arrêter de travailler pour garder leur enfant.

Si vous croisez une femme en jogging avec un enfant, c’est peut-être :
1/ une maman en congés
2/ une maman qui se rend à un cours de danse parents/enfants et par conséquent les exercices seront plus faciles en jogging
3/ une testeuse d’un jogging révolutionnaire (HUMOUR)
4/ une maman qui a dormi deux fois 45 minutes entre les maladies et réveils de chacun sans compter sa propre grippe, qui a reçu 3 vomitos depuis le réveil définitif et là oui, effectivement, perdu pour perdu elle a préféré que le quatrième atterrisse sur un jogging.

Si vous croisez une maman empêtrée dans ses sacs à langer avec poussette et hauts talons, c’est peut-être :
1/ une maman qui reprend une activité après plusieurs années de galère
2/ une maman dont le travail a un code vestimentaire imposé et qui ne peut se permettre de dénoter
3/ une maman qui a un rendez-vous très important pour lancer son entreprise
4/ une maman qui a économisé pour s’offrir ces talons… un truc à elle qu’elle ne partage avec personne 😉

La plus grande peur des working mums de mon entourage est que leur enfant leur reproche un jour de ne pas avoir été assez présente… contrairement à la maman de Bidule (bah vi, eux aussi, ils comparent… on se demande qui ils copient hein ?!).

Celle des mères au foyer est que leur enfant soit « en retard » ou « asocial » car le fameux « ah oui mais il n’a JAMAIS été en contact avec d’autres enfants ». Aucun cousin / voisin / ami / connaissance / enfant de passage au square en 3 ans ?! Oui, dit comme ça, cela paraît énorme…

Et pourtant, nous continuons de nous jeter des petits cailloux entre nous au lieu de respecter la vie de chacune et de reconnaître ses efforts pour remplir le fameux « rôle de mère » tant vanté dans les séries que oui, je l’avoue, je regarde mais avec beaucoup plus de recul.

Soyons franches : les enfants sont ingrats et quelle que soit votre situation, un jour, vous choisirez de lui expliquer ce que vous avez fait pour eux ou vous leur répondrez : « On verra lorsque que tu auras des enfants ! ».

Parce qu’il y a bien assez de volontaires pour nous juger… et si nous arrêtions de nous jeter des petits pics entre nous ?! Je vis sans doute dans un monde de Bisounours mais si certaines lectrices me rejoignent dans cette lutte sans victime, alors je serai ravie !

Petite pensée pour les papas au foyer qui sont également loin d’être épargnés par les clichés…

Source Photos : Bree Van deKamp et Maman version Shiva

ArticlepubliéSobusygirls

© Dansmonnid, 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s