Faire du sport enceinte : Le Pilates prénatal et en rééducation périnéale

Bonjour, bonjour,

Il n’y a pas si longtemps j’étais enceinte et j’ai eu pas mal de tension artérielle. Je devais donc me reposer et me détendre… mais comme vous le savez, il n’y a rien de plus stressant que d’entendre à tout bout de champ « Reposez-vous Madame ! ».

Au début, c’était sympa, et même génial ! J’ai profité de ce temps libre pour me mettre à jour niveau lectures et séries, chercher les éléments déco de la chambre de mon Piou, me mettre à niveau niveau jouets et autre articles de Puériculture. Et les semaines sont passées… je devenais dingue… même des envies de passer la serpillère me prenait plusieurs fois dans la semaine. Je rêvais de sport et de trouver une activité compatible avec la grossesse et l’hypertension.

Ma première idée… la natation enfin barboter dans une piscine quoi ! sauf que justement à cette époque la piscine a fermé pour laisser place à la construction d’un centre aquatique. J’ai tout de même pu découvrir la joie de la piscine durant la grossesse grâce à ma préparation à l’accouchement mais cela sera dans un autre billet.
Lors de mes séances de kiné pour une entorse (rien à voir avec la grossesse ndlr), j’ai trouvé le flyer ci-dessous à l’accueil du cabinet.

Pilates_femme_enceinte_1

Oui, j’ai aussi noté le « Sénior » 😉
Je ne connaissais que la version très intense du Pilates qui n’est bien sûr pas compatible avec une grossesse, j’ai donc voulu en savoir plus et essayer.

Les bénéfices que j’en ai retiré

Le Pilates prénatal permet de tonifier vos muscles, préparer votre périnée et conserver une activité physique douce. Il se rapproche assez du Yoga mais le travail des muscles s’effectuent plus en profondeur.

Si vous pensez que le cours sera « tranquille », vous n’en transpirerez pas moins, vous ne serez par contre pas essoufflée.

Pilates prénatal et rééducation périnéale

Lors des cours on apprend à :
* Placer son corps, le « centrage » est fondamental et permet un bon maintient durant l’effort.
* placer sa respiration,
* faire travailler son périnée,
* synchronisation sa respiration avec l’effort,
* écouter son corps.

Le dernier point peut sembler superflus mais je me suis aperçue et j’ai observé dans mon entourage qu’à force d’entendre « tu es enceinte, tu n’es pas malade » on présume de notre résistance à l’effort, au stress, etc. Enceinte notre corps ne réagit plus de la même façon, prendre le temps de le ressentir m’a été réellement bénéfique.

Le périnée travaille à chaque exercice. En effet, le Pilates a pour base la coordination de la respiration abdominale avec l’effort. La respiration abdominale sollicite le périnée dont les muscles se renforcent progressivement.

J’ai commencé courant du quatrième mois de grossesse et jusqu’à mon 8ème mois au rythme d’un cours par semaine. En dehors des bonnes rigolades avec « mes copines de Pilates », cela m’a surtout permis de rester active et que mon corps ne se déshabitue pas de tout effort. J’éprouvais une réelle sensation de bien être et de sérénité. J’étais en phase avec mon corps et mon bébé. Il a même participé à certains cours de façon active puisqu’il faisait sa gym en même temps que moi … l’inconvénient c’est qu’un bébé qui migre à gauche lorsque vous vous placez pour un équilibre, c’est « légèrement » déstabilisant !

Pilates prénatal et rééducation périnéale 3

Cela a aussi été un bon complément à ma préparation à l’accouchement et m’a permis de retarder la mise en place d’un traitement contre l’hypertension.

J’ai aussi pu conserver une ballade quotidienne (vent, neige, pluie ou beau temps)… je m’imposais un circuit minimum et bien sûr à la fin de la grossesse je mettais plus de temps qu’au début, il me fallait faire des pauses mais l’itinéraire était sauf.

Le Pilates Prénatal pour qui ?

Comme toute activité physique, même si votre grossesse se déroule « bien », il vaut mieux en parler avec votre sage-femme ou votre gynécologue.
Parlez-en également avec votre future professeur, n’hésitez pas à lui exposer votre vécu de la grossesse et ce que vous espérez retirer de cette activité. Il/elle pourra vous conseiller et éventuellement vous réorienter vers une autre activité.

Pilates prénatal et rééducation périnéale 2

Le Pilates prénatal, oui mais où ?

Si vous n’avez jamais fait de Pilates ni de yoga, je ne pense pas qu’il soit raisonnable de commencer seule chez vous à l’aide d’un livre ou d’un DVD. Attendez que quelqu’un soit là afin de vous aider en cas de difficulté. Un faux mouvement est vite arrivé.

J’ai opté pour un cours donné par ma kiné mais de nombreuses sage-femmes en proposent dans le cadre de la préparation à l’accouchement.

Je vous recommande dans tous les cas, enceinte ou non, d’opter pour un cours en petit comité : une dizaine de participants maximum. En effet, au-delà, rien ne garantit que le professeur ait le temps de voir chacun durant l’exercice et de corriger les éventuels mauvais placements.
Le petit groupe permet également de s’assurer que chaque exercice sera adapté en fonction des difficultés de chacun (poignet fragile, entorse encore fraîche, bassin douloureux, etc.)

Pilates prénatal et rééducation périnéale 5

Lorsque vous aurez acquis les bases, vous pourrez reprendre les exercices avec lesquels vous êtes le plus à l’aise chez vous ou tout simplement faire des séries de simple respiration abdominale qui fait déjà travailler le périnée.

J’ai acheté le livre « Périnée, arrêtons le massacre » (clic) dans lequel on retrouve quelques exercices en plus de conseils pour ménager son périnée durant la grossesse et après.

Le Pilates, pour quel coût ?

Cela est très variable.
Si vous trouvez un cours dans le cadre de la préparation à l’accouchement, le tarif appliqué sera vraisemblablement celui de la sécurité sociale. S’il est plus élevé, seul le dépassement restera à votre charge ou à celle de votre mutuelle.

Vous pouvez également trouver des cours via des clubs de sport par abonnement ou paiement à la séance. Restera à valider qu’ils peuvent réellement adapter les exercices afin de ne pas risquer de compliquer la grossesse ou déclencher des contractions.

Pilates prénatal et rééducation périnéale 6

A titre indicatif, ma kiné (qui n’est pas chère du tout) donne des cours collectifs pour 12 euros la séance et des cours individuels pour 20 euros la séance. Les cours individuels durent 30 minutes mais sont plus soutenus qu’une heure de cours collectif puisqu’elle ne se concentre que sur mon travail.

Le Pilates en rééducation périnéale

J’ai évoqué le fait que le Pilates permettent de faire travaillé le périnée à chaque exercice. Il était donc logique pour moi de continuer dans le cadre du suivi post-accouchement.

Si le Pilates a des effets on ne peut plus bénéfique sur le périnée et la préservation de sa tonicité durant la grossesse, il permet aussi de renforcer progressivement ses muscles. Le travail s’effectue en douceur et permet de gommer progressivement quelques rondeurs de grossesse. On tonifie les muscles et surtout la silhouette, grâce au gainage qui est intégré dans les différentes postures.

Pilates prénatal et rééducation périnéale 4

Voilà ! Je pense vous avoir donné toutes les raisons qui m’ont amenée à faire cet article aujourd’hui et à continuer le Pilates après ma rééducation périnéale. J’espère avoir pu vous éclairer un peu sur cette discipline et ce qu’elle apporte ! Du bien être et un corps plus tonique 🙂
Si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions dans l’article, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou me contacter via la page …on papote (clic) . Tout autre retour d’expérience est bien sûr le bienvenu 🙂

Source photos : Prenatal Pilates

 

© Dansmonnid, 2013.

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. MARTEAU dit :

    Merci pour ces renseignements. Pouvez-vous nous communiquer les coordonnées de votre kiné? Afin d’être remboursées, les séances doivent-elles être prescrites par le médecin traitant?

    1. Dans mon nid dit :

      Bonjour,
      Pour être remboursée, les séances de rééducation périnéales doivent être prescrites par un professionnel de santé (gynécologue, sage femme, médecin traitant) suite à votre accouchement.
      Même s’il n’est jamais trop tard pour la faire 🙂
      Ils évalueront le nombre de séances à prescrire selon votre périnée. En général il y a dix séances.
      Je vous communique ses coordonnées par email.
      En vous souhaitant une belle semaine

      Karen

  2. Clemence dit :

    Bonjour Karen,
    J’ai également très envie de me laisser tenter par le pilates prénatal. Je serais preneuse également du contact de votre kiné si cela ne vous dérange pas. Je vous remercie 🙂

    1. Dans mon nid dit :

      Bonjour Clémence
      Il s’agit de Sandra Doreau au cabinet Jules Rein près de la gare de Sartrouville.
      http://www.pagesjaunes.fr/recherche/sartrouville-78/sandra-doreau

      Je vous souhaite une belle grossesse ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s