Les 10 choses que j’aurais aimé préparer AVANT d’accoucher

Cet article ne fera sans doute pas plaisir aux futures mamans pour la première fois… je risque de leur gâcher une partie des surprises post-accouchement… pardon pardon enfin non vous me remercierez plus tard 😉

Durant votre grossesse vous avez peut être eu de petits maux : nausées, rétention d’eau, fringales (est-ce vraiment un mal ?) , etc.
Et la joie d’accueillir votre merveille va vous délivrer d’une partie d’entre eux comme par magie 🙂
Pour d’autres… vous aurez sans doute besoin d’aide !

Dans tous les cas, même si on prépare énormément de choses durant le congé maternité, il y a quelques petites choses que l’on n’anticipe pas… alors je vous communique ma liste non exhaustive que je vous invite à compléter en postant un commentaire avec votre expérience :

1/ Des plats tout prêts

Oui oui, vous avez bien lu… Même un gros dormeur au retour de la maternité fait quoi… 6 heures de sommeil d’affilée ? Vous aurez donc droit au minimum à 1 réveil au milieu de VOTRE nuit avec le temps autour pour se ré-endormir… Par conséquent, certaines des siestes de bébé (lorsque bébé sieste) vous aurez à choisir entre manger et dormir… Si vous avez des repas tout prêts, vous pourrez envisager de faire les deux 🙂

2/L’homéopathie est ton amie … et celle de bébé aussi !

Un bébé ça peut avoir de petits maux… qui pourrissent la journée. Alors là on va de problème de selles (en devenant maman on parle souvent de caca selles) à des problèmes de peau, des piqûres d’insectes…
Ils sont tchoupis nos amours mais leur système digestif est encore immature, et lorsqu’ils sont tout petits très peu de médicaments sont prescrits et uniquement en cas de VRAIE maladie.
Donc toi qui a un enfant qui n’arrive pas à remplir sa couche et hurle… tu deviendras la reine du massage du ventre et du pédalo… mais ça ne suffira pas toujours.
Si ton enfant est piqué par une saleté de moustique croisé anaconda au milieu de la nuit et que la piqûre fait la taille d’un ballon de foot… on te répondra que l’on ne peut rien pour toi dans 95% des pharmacies. Le médecin/pédiatre qui suit bébé dira :
– soit de masser plus -_-
– soit de manger des trucs laxatifs si vous allaitez (pas de bol pour ton transit à toi)
– soit de lui mettre un suppositoire de glycérine… et alors là franchement c’est violent et perso, je dirai que c’est à utiliser dans les situations désespérées.

Pour toutes ces situations, il existe de l’homéopathie donc autant trouver LA pharmacie qui sera près de chez vous (ou pas) mais qui pourra vous renseigner de façon efficace sur ce qu’il est possible de donner à votre enfant pour l’aider à lutter contre tous ces problèmes.
Et j’ai testé pour vous… ce n’est pas parce qu’il y a écrit homéopathie sur la devanture qu’ils pourront vous orienter en extraits et dilutions « miracles ».

Mon gel miracle homéopathique utilisable dès la naissance :  Z-trauma (clic). Il ne se trouve pas partout mais sincèrement, nous l’utilisons depuis la naissance aussi bien pour les piqûres de moustiques, que les lendemains de vaccins, les bleus et autres bobos. Cette crème je l’ai aussi utilisée durant l’allaitement. Donc voilà, si vous la trouvez, je la recommande vivement 🙂

Si vous avez la possibilité de voir un médecin homéopathe c’est encore mieux, il pourra vous concocter une trousse de base qui vous sauvera la mise à plusieurs reprises.

Si vous allaitez, sauf besoin d’antibios (et encore) en gros on vous donnera du paracétamol avec pour unique recommandation de patienter (et porter un masque), donc autant se renseigner sur la possibilité qu’un traitement homéopathique puisse vous soulager.

3/ Trouver le médecin qui va suivre Piou

Cela peut paraître idiot à dire parce que « il ne va pas être malade de suite » mais en fait dès la première semaine il y a la visite avec délivrance du « certificat de santé (clic) » (c’est atroce ce nom) qui est obligatoire…
Il se peut aussi que vous complétiez un questionnaire officiel à la sortie de l’hôpital vous demandant les coordonnées du-dit médecin afin de lui transmettre les résultats des analyses réalisées sur bébé durant le séjour à la maternité.

Voilà… c’est tout bête mais en chemise de nuit, avec un bout de chou dans une maternité pas toujours reposante, lorsque la question est posée, on peut être prise de court. 😉

4/ Repérer la PMI proche de votre domicile

Alors la Protection Maternelle Infantile, est très utile pour plusieurs raisons, il peuvent effectuer le suivi de votre enfant mais il faut un médecin traitant en cas de maladie.
Ils effectuent des pesées gratuites. En général sans rendez-vous mais sur des créneaux donnés et peuvent vous conseiller sur l’alimentation (qu’il s’agisse de lait artificiel, allaitement ou diversification).

Ils sont une oreille en général attentive et peuvent vous orienter vers des consultations spécifiques notamment s’ils suspectent un baby-blues.

5/ Les hormones sont toujours lààààààààààààààà

Vi vi… on accouche et tadaaaaaaaaaaa ! Mais en fait non… elles ne se font pas la malle dans le placenta. Donc entre la fatigue et le contrecoup de l’accouchement, l’émotion de devenir maman et les hormones qui finalement se sentent bien dans votre petit corps… votre humeur ne sera pas nécessairement linéaire et les larmes  (ou les énervements) pourront venir rapidement. Zeeeeeeeen… vous redeviendrez bientôt une personne moins larmoyante…enfin dans la majorité des cas 😉

6/ La rétention d’eau fuite suite et fin…

Ayéééééééééé ! elle s’en vaaaaaa ! Adieu kilos superflus de flotte stockée à l’insu de votre plein gré ! mais … il faut bien qu’elle sorte. Je dirai donc pour rester sobre que vous revivrez le premier trimestre de votre grossesse en accéléré… oui… vous passerez probablement votre vie aux toilettes. #désolée

7/ Vos organes vont se remettre en place

Durant la grossesse, vos organes ressemblaient à ça…

les organes durant la grossesse

Du coup pendant quelques semaines voire mois, tout va bouger pour gentiment se remettre à sa place initiale… Donc rassurez-vous, vous n’êtes pas folle, ça bouge bien dans votre ventre, ce n’est pas (forcément) un nouveau bébé qui fait sa rumba mais bien votre ratte qui retourne à son parking.
C’est perturbant donc autant le savoir… Chez moi ça a duré 9 mois.

8/ L’ostéopathe est aussi ton ami… et celui de bébé aussi !

Si pendant la grossesse voir un ostéopathe peut soulager notamment des maux de dos et aider à préparer l’accouchement, après une visite peut être tout aussi utile afin de « tout remettre droit », le bassin, les organes digestifs… Bref, une révision générale s’impose !

Que votre bébé soit né par voie basse ou non avec ou sans instruments, une visite de révision générale dans le premier mois peut vous permettre de trouver une cause ou une petite gène que votre bébé ressent et la soulager.

Si vous ne connaissez pas d’ostéopathe manipulant les bébés, contacter votre sage femme, demandez à votre kiné ou votre entourage. Quelqu’un aura sans doute une retour d’expérience à partager sur qui aller OU NE SURTOUT PAS ALLER voir 😉

9/ L’acupuncture ce n’est pas si pire que cela

Entre la fatigue, les hormones et tout le reste, j’ai eu du mal à démarrer mon allaitement. Mon corps était littéralement vidé d’énergie.
Ma sage-femme partage son cabinet avec une sage-femme qui pratique l’acupuncture.
J’ai testé et je suis conquise ! Dès la fin de la séance je me sentais à nouveau énergique et ressourcée.

Non ça ne fait pas mal, si vous ressentez une gêne, indiquez-le et le praticien/la praticienne rectifiera le point.

Prévoyez une personne pour s’occuper de votre bébé (avec des aiguilles, les petites mains pas encore très agiles ne sont pas conseillées), fermez les yeux et laissez-vous soigner 🙂

10/ Entourez-vous de gens qui vous aiment

C’est idiot mais l’arrivée d’un enfant fait ressortir les réflexions peu aimables mais toujours « bienveillantes ». De conseils « avisés » en recommandations variées, vous ne saurez plus où tendre l’oreille ni à qui parler sans que vos propos ne soient déformés/amplifiés.

Trouver LA personne qui écoutera sans juger un coup de mou , qui vous fera rire, qui se moquera gentiment de votre façon de vous extasier de gazouillis de votre progéniture est juste fondamental. Enfin pour moi cela l’a été ! et comme je suis chanceuse, il y avait en fait plusieurs personnes 😉

Le message est « une maman qui a posé ses valises est une maman requinquée ».

Voilà des petits bisous pour vous soutenir dans vos repérages de ces différents points et je vous souhaite un très bel accouchement 🙂

© Dansmonnid, 2013.

Publicités

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. DrV dit :

    Que de bons conseils ! Enfin, l’homéopathie je trouve que ça ne sert à rien mais l’effet placebo a été prouvé. Donc si tu es contente !

    1. Dans mon nid dit :

      Bonjour DrV
      Je trouve ta remarque justement étonnante même si je l’ai déjà entendue auparavant. Sur un bébé d’une semaine on ne peut parler d’effet placebo et pourtant les traitements fonctionnent sur de nombreux nourrissons, y compris le mien je l’avoue et j’en suis ravie. 🙂

      1. DrV dit :

        Les effets placebo sur l’enfant existe par le fait que, justement, tu y crois ! Je pense que la Nature est bonne mère, comme dirait ma grand-mère, et que le corps de ton enfant guérit par lui-même.

        De plus, l’homéopathie contient du sucre qui n’est pas bon pour la santé ni les dents (une carie sur une dent de lait ce n’est pas bon).

        Je préfère mille fois l’acupuncture qui a un fondement millénaire et qui a fait ses preuves. L’homéopathie qui contient parfois des substances nocives diluée un million de fois. Or si tu prends des centaines de comprimés qui devraient te donner une dose mortelle ne fait rien !

      2. Dans mon nid dit :

        Il n’a pas de bib d’homéopathie non plus lol
        Le plus important étant de trouver comment les soulager sans effet ou le moins possible secondaire

  2. soumia dit :

    Bonjour,
    Je viens tout juste de découvrir ton blog et je suis conquise par à peu près tout, les articles, les photos, les recettes..
    Je suis à mon quatrième mois de grossesse merci pour ces conseils.
    Je souhaite une longue vie à ce blog !

    1. Dans mon nid dit :

      Bonjour Soumia,
      Je vous remercie pour ce très gentil message.
      J’espère que les prochaines parutions vous plairont tout autant 🙂
      Nous devrions accoucher à quelques semaines d’écart !

  3. Lou dit :

    Coucou,
    j’ai une petite chose a rajouté concernant les coliques de bébé….. cela fonctionne uniquement quand il y à allaitement…… j’ai testé pour mon deuxieme enfants et ca été miraculeux……
    j’avais tellement galérer pour ma plus grande avec les colliques ( tout tester…..). On m’a conseiller les tisanes de fenouil spéciale allaitement vendu en pharmacie…. j’ai commencé quelque jours avant l’accouchement ( par césarienne….) et ca été magique…..
    J’attends mon 3ème enfants(31 Sa) et les boîtes de tisanes de fenouil sont deja prête ! !!😁

    bisous et bon courage a toutes…..

    1. Dans mon nid dit :

      Merci Lou pour ces précisions !
      Je vous souhaite un bel accouchement 🙂

  4. ludivine dit :

    merci, je trouve vos conseils judicieux et agréable, pour une fois que je tombe sur un site où les conseils ne sont pas juste effrayant pour les futurs maman, ça fait du bien merci!

    1. Dans mon nid dit :

      Merci Ludivine
      Cela m’encourage énormément
      Belle grossesse à vous 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s